i!ii

Notre site Web améliore l’expérience des utilisateurs grâce à des témoins. En utilisant notre site Web, vous en acceptez les conditions d’utilisation. Pour désactiver les témoins, passez aux réglages de votre navigateur. Des renseignements supplémentaires figurent dans notre politique de confidentialité.

Retour à la navigation
Superposition

Nous avons un cœur : la raison d’être de nos moniteurs de fréquence cardiaque

De quelle autre manière pouvez-vous prouver que vous vous améliorez? Considérez votre moniteur de fréquence cardiaque comme votre entraîneur intégré, qui vous dit quand vous devez pousser ou quand vous devez réduire vos efforts et récupérer.

Par Leslie Barker

Pourquoi tant de produits d’entraînement physique et technologiques sont-ils si mauvais? Est-ce que quelqu’un se souvient de la ceinture qui vous faisait vibrer les fesses? Comme si cela était censée faire quelque chose… Ou encore ces horribles costumes en caoutchouc qui vous faisaient suer à grosses gouttes? Qui a pensé que c’était une bonne idée?

Il est certain qu’il y a aussi eu des moniteurs de fréquence cardiaque très encombrants au fil des ans. Les premiers ont vu le jour dans les années 1800, mais les technologies portables pour le grand public ne sont offertes que depuis plus récemment.

En 1977, un professeur finlandais de l’université d’Oulu a conçu le premier capteur sans fil pour l’équipe nationale de ski de fond de son pays. Il a ensuite fondé la société Polar Electro, qui a fabriqué les premiers moniteurs de fréquence cardiaque pour les gens ordinaires.

Orangetheory a très tôt adopté cette technologie. Les moniteurs de fréquence cardiaque sont, pardonnez le jeu de mots, au cœur de nos entraînements; un entraînement basé sur des zones de fréquence cardiaque optimales est l’essence même de ce qui nous distingue. Déterminer et rester dans ces zones optimales est aussi la partie de l’entraînement que les gens ont le plus de difficulté à comprendre.

Comme le rapporte le New York Times, une étude menée auprès de 120 Canadiens a révélé que la plupart des participants, malgré leur conviction du contraire, surestimaient leur niveau d’intensité pendant l’exercice. Par conséquent, leurs entraînements n’étaient pas optimaux.

Denise Howard en est un parfait exemple. Elle suivait des cours de kickboxing depuis un certain temps, mais elle ne ressentait plus les effets de son entraînement.

« Mon corps n’a jamais eu l’impression que je le poussais », dit-elle.

Aujourd’hui, elle sait exactement quand elle doit intensifier son effort ou le réduire un peu pour obtenir les meilleurs résultats en matière de santé. Elle est membre d’Orangetheory Fitness et enfile son OTbeat BurnMC avant chaque cours.

Grâce à lui, elle peut suivre ses progrès en temps réel : chaque calorie brûlée, chaque point Splat gagné, chaque battement de cœur compté, chaque seconde passée dans chaque zone de couleur. De plus, toutes ces informations sont affichées sur une tablette placée juste devant elle, qu’elle soit sur le tapis roulant, sur le sol ou sur le rameur. Et chaque fois qu’elle voudra les consulter, elle pourra le faire sur son application Orangetheory.

 « Ce que vous ne mesurez pas, vous ne pouvez pas l’atteindre », répète souvent Ellen Latham, la fondatrice d’Orangetheory.

Il est vrai qu’il existe de très nombreux appareils de suivi de la condition physique sur le marché. D’ici 2023, selon forbes.com, les accessoires portables (y compris les montres intelligentes) représenteront une industrie de 27 milliards de dollars dans le monde. Mais seuls les accessoires portables d’Orangetheory sont conçus pour fonctionner parfaitement avec la technologie du studio, ce qui permet aux membres de se concentrer sur leur entraînement et non sur la connexion.

« Vous pouvez dire : "Oui, j’ai travaillé vraiment fort", mais sans un accessoire portable d’Orangetheory, comment savez-vous combien de temps vous avez passé dans la zone orange? » dit Aaron Santiso, le kinésithérapeute de Fort Lauderdale qui fait partie du conseil consultatif médical d’Orangetheory depuis cinq ans. « Peut-on prédire avec justesse les bienfaits physiologiques? Vous ne pouvez pas le faire si vous n’avez pas les données. »

Les accessoires portables font partie des trois piliers fondamentaux d’Orangetheory, soit la science, l’entraînement et la technologie. Vous avez besoin de chacun de ces éléments pour atteindre la meilleure santé physique, mentale et émotionnelle.  

Orangetheory veut que vous compreniez la science et que vous aimiez votre entraîneur, mais le troisième élément (la technologie) vous permettra de savoir ce dont votre corps a besoin. Il se peut que vous deviez augmenter votre entraînement ou que vous ayez besoin d’en diminuer l’intensité. Vous avez peut-être atteint un plateau. Ce sont les données de votre moniteur de fréquence cardiaque qui permet à l’entraîneur de vous aider à vous dépasser.

« Peut-être que vous n’avez pas envie de vous pousser, mais l’appareil OTBeat Burn vous fait savoir que vous pourriez êtes capable d’en donner plus », dit Aaron. « Il pourrait dire : "Allez, ramez un peu plus vite, un peu plus fort. Allez, encore un peu. Maintenez ce rythme. Maintenez-le!"

Les données sont la clé. Plus nous travaillons avec quelqu’un qui porte un OTBeat Burn, plus nous pouvons voir précisément les résultats de ce que nous essayons d’accomplir. »

Kent Chapman, qui vit à Calgary, au Canada, dépend de cet accessoire portable pour se discipliner. Il l’a acheté après son premier cours, qu’il a suivi en janvier 2016. Tout de suite, dit-il, il a pris un engagement. Plus de trois ans plus tard, il a perdu du poids, gagné en confiance et en endurance, et a converti sa femme et d’autres proches en adeptes d’Orangetheory.

« L’élément technologique est essentiel au succès », dit Kent, « être capable de comprendre combien de temps vous êtes dans les zones orange, rouge, verte, et être capable de ralentir ou de vous pousser plus fort pour entrer dans une autre zone. »

Lorsque vous mettez votre cœur dans votre entraînement, qui sait où le voyage vers une meilleure vie vous mènera? Ce que vous savez, c’est que vous serez en mesure de voir exactement où vous allez.